Bientôt ta 1ère course ? Des conseils pour le jour J

Hi 🙂

Parce qu’il y a une 1ère fois à tout, tu t’apprêtes peut-être à courir ta première course officielle? Voici quelques conseils qui peuvent sembler relever du détail mais ont pourtant toute leur importance le jour J.

photo1

#1 ne pas zapper le certificat

Lors du retrait des dossards (souvent un ou deux jours avant la course), on vous le demandera avec votre pièce d’identité. Alors pensez-y suffisamment en avance pour éviter de contacter tous les généralistes de votre quartier la veille de la course 😉

#2 la veille : préparez TOUTES vos affaires

A force de participer à des courses, je finis par être rodée sur les choses utiles lors de la course. 

Alors voici pour vous ma check list :

– charger son smartphone

– synchroniser sa playlist

– télécharger la mise à jour de son appli

– prendre ses écouteurs

– avoir son dossard et sa puce (parfois, elle est directement intégrée au dossard, mais pas tout le temps)

– penser aux épingles (pour accrocher son dossard)

– prendre une bouteille d’eau pour boire sur place avant la course

– avoir un ou deux mouchoirs sur soi

– (> les filles) penser aux élastiques pour ne pas courir les cheveux dans les yeux

Préparez aussi votre tenue, de la tête au pied. Ca vous évitera de chercher désespérément vos chaussettes de running le matin de la course.

Pour la tenue, optez pour quelque chose de léger (il n’y a rien de pire que de crever de chaud pendant une course). Prenez un gilet pour vous rendre sur place, que vous pourrez laisser dans votre sac aux vestiaires. Et surtout, n’inaugurez pas votre toute dernière paire de baskets le jour de la course sinon c’est ampoules garanties (ce serait dommage) !

#3 le matin : manger le bon petit-déjeuner, au bon moment

Le petit-déjeuner est un élément indispensable, et surtout quand on s’apprête à courir. Même si vous ne faîtes pas partie des fous du petit-déjeuner, pensez à manger quelque chose.

Mais attention, il ne faut pas manger n’importe quoi. Certains aliments / boissons sont à éviter, notamment si vous avez l’estomac fragile, comme les laitages, les jus, le café… Il faut plutôt privilégier les céréales (muesli ou muffin au blé complet par exemple) et les fruits (en petite quantité) comme la banane, le kiwi… On peut aussi opter pour un petit-déjeuner salé : oeuf, jambon, fromage… mais toujours en quantité raisonnable bien sûr.

Homemade breakfast in Berlin 😍👌 #Healthy #eatfreshfood #muesli #fruits #strawberries #babana #yumyum #yummy

A post shared by Clélia / My training diary (@trainingdiaryblog) on

Il faut aussi prendre son petit-déjeuner suffisamment en avance pour éviter de sentir lourd ou d’avoir du mal à respirer pendant la course. Les runners connaissent bien la “loi des 3 heures”, essayez de l’appliquer 😉

#4 à quelques minutes du départ 

Sur place, on pose son sac aux vestiaires en s’assurant de n’avoir rien oublié. Vous pouvez garder une bouteille d’eau pour le sas, au cas où, mais ne courez pas avec : des ravitaillements sont prévus pendant et après la course. 

Essayez de faire un dernier tour aux petits coins avant de rejoindre le sas de départ, surtout si les températures sont particulièrement fraîches et l’attente dans le sas particulièrement longue.

Dans le sas, on s’échauffe et on s’étire, mais sans trop en faire hein 😉 On évite par exemple les burpees et on garde plutôt son énergie pour la course. 

N’hésitez pas à sympathiser avec les personnes qui vous entourent dans le sas, et de profiter de l’ambiance effervescente de la course.

Quand vous sentez que le coup d’envoi va être donné, assurez-vous d’être prêt(e) : musique en marche, application prête à démarrer, lacets refaits… 

#5 pendant la course : PROFITEZ

Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de profiter, de vous laisser surprendre par la course et de ne pas prêter attention aux personnes qui vous doublent. Ne vous comparez pas, vivez la course à votre façon!

Selon votre niveau et votre entraînement, vous aurez peut-être envie de marcher à certains moments, mais essayez de vous surpasser (bon, si vous ne pouvez plus courir, ne poussez plus). 

Le must reste d’avoir des supporters : demandez à vos proches de venir vous soutenir, cela vous boostera d’autant plus.

#6 après la course : récupérez et célébrez !

Pensez à vous étirer un peu à la fin de la course mais surtout quand vos muscles seront redevenus froids.

Buvez beaucoup d’eau ou un jus de fruits, pour apporter un peu de glucose à votre corps. 

Après la douche, massez-vous ou faîtes vous masser 😉 Il existe des crèmes ou des huiles de massage à l’arnica pour faciliter la récupération (l’huile de massage Weleda par exemple). 

Et surtout, pensez à fêtez ça dignement avec vos proches ! C’est toujours important de se féliciter d’avoir relevé un défi. 

Je vous souhaite à tous et à toutes une très bonne première course ! J’espère qu’elle vous donnera envie de continuer à pratiquer la course à pied.

C.