TOUT SUR LA KETTLEBELL

Hi 🙂

Impossible de passer à côté du phénomène Les Mills : la marque propose aujourd’hui 13 programmes différents et a largement renforcé sa présence en France avec des événements comme l’Immersive Fitness ou le cours de Fitness géant au Grand Palais à Paris, qui a réuni 5000 personnes en mai. Les adeptes Les Mills deviennent de plus en plus nombreux, et les salles de sport se doivent donc de proposer ces cours incontournables. Seulement, au-delà de devoir trouver des professionnels disponibles pour donner ces cours, il faut avant tout les former. Leur apprendre les chorégraphies, la technique de chaque mouvement, l’animation du cours mais aussi les éduquer à la culture Les Mills.

C’est dans cette optique que Les Mills organise depuis 2002 son événement “Pompadour”, qui réunit sur plusieurs jours des acteurs majeurs du Training. Je me suis rendue à cette convention qui se tenait cette année à Vittel pour rencontrer ces “Trainers de Trainers” et vous montrer les coulisses de la formation Les Mills. 

photo1

De grands drapeaux Les Mills qui flottent au vent, des sacs de frappe installés sur une terrasse, la musique des dernières chorégraphies de Body Pump qui résonne partout et des centaines de sportifs : aucun doute, je suis bien à Pompadour, la grande messe annuelle Les Mills.
photo2

Il suffit de se rendre sur les lieux pour comprendre que Les Mills, c’est beaucoup plus qu’une multitude de cours et plus que des chorégraphies hyper rythmées : c’est avant tout une culture. “Notre mission est de créer la passion chez les gens, les rendre amoureux du sport et les inciter à bouger. Notre plus gros combat, c’est la sédentarité.”, m’explique Laurence Klares, Directrice Training et Programmes Les Mills en France. 

photo3

Nous souhaitons donc former un maximum de professionnels pour leur transmettre cette mission et leur partager nos 3 valeurs. La première, c’est la “Tribu”, c’est à dire l’esprit d’équipe, le fait d’accompagner chacun à progresser jour après jour. Puis, il y a le courage, le“be brave” qui incite à dépasser ses limites et à oser. Et enfin, la capacité de changer le monde, d’améliorer nos quotidiens et nos vies de façon durable grâce au sport”.

Pour transmettre cette culture, Les Mills a développé un réseau international d’Ambassadeurs, appelés “Master Trainers” dans le jargon de la marque. Ces professionnels sont perçus comme de véritables Role Models à travers le monde : ils inspirent les coachs sportifs et transmettent ces 3 valeurs fondamentales pour Les Mills. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si plusieurs centaines de coachs sportifs ont fait le déplacement jusqu’à Vichy. Certes, ils veulent échanger, s’entraîner, découvrir les dernières disciplines mais surtout, ils y ont la possibilité de côtoyer directement ces têtes d’affiche, super accessibles. 

photo4

Tout au long de la convention, ils peuvent participer à des Masterclass qui leur permettent de présenter une chorégraphie en situation de cours et de recevoir le feedback d’un Master Trainer ou, encore mieux, du Directeur international du programme en question. 

J’ai ainsi participé au Masterclass Body Pump, en présence de Susan Renata, directrice internationale des programmes Body Pump, Body Step et CX Work. “Pense à bien rester en bas sur les fentes, à frôler le sol et à ne surtout pas trop remonter”, “Evite de bouger dans la salle quand tu donnes les instructions, il faut que les pratiquants puissent te suivre. Allez, on reprend.”, glisse Susan Renata aux coachs sportifs qui défilent tour à tour. 

photo5

Les remarques données sont toujours constructives, et on constate dans la salle le soutien des collègues venus spécialement pour encourager. “J’ai eu un super retour de Susan donc je suis très contente”, me confie Mireille, une coach venue de Marseille pour participer à la convention Pompadour. “C’est la 3ème fois que je viens à Pompadour, et j’en ressors toujours enrichie.” 

Pour mieux cerner le rôle des Master Trainers, je me suis entretenue avec Thomas Cerboneschi, Master Trainer et Training Manager Euromed Body Combat, Body Pump, RPM, CX Work et GRIT. 

photo6

Ancien sportif de haut niveau, il forme et certifie les futurs coachs Les Mills dans les DOM TOM et dans plusieurs pays d’Europe comme l’Italie, le Maroc, l’Egypte ou encore Israël. “Sur les 2 jours de formation, je leur apprends à maîtriser parfaitement le cours, sur nos différents critères d’évaluation : la technicité, le rythme et les transitions et le coaching des pratiquants. Ce sont 3 critères indispensables pour évaluer ces professionnels et leur remettre la certification Les Mills. Si l’un de ces critères n’est pas rempli, alors nous ne certifierons pas la personne. Notre réseau doit être constitué de personnes passionnées mais surtout qualifiées. Un coach sportif doit être capable d’éduquer les pratiquants, de leur apprendre à mieux bouger avant de bouger beaucoup. Il faut donner aux gens les clés pour progresser étape par étape et leur donner goût au sport. » 

photo7

En plus de son statut de Master Trainer, Thomas est également consultant pour Les Mills Nouvelle-Zélande, le « siège” de la marque, la tête pensante du programme. Il analyse pour eux les nouvelles tendances en matière de Training et les techniques d’entraînement qui pourraient venir enrichir les prochains cours. “Selon moi, l’avenir du Training, c’est le Circuit Training. Les mentalités ont changé, on veut de plus en plus diversifier sa pratique et ne plus faire uniquement du Body Pump par exemple. C’est tout l’avantage du Circuit : on s’entraîne en petit groupe, ce qui nous permet d’adapter les exercices selon le niveau de chacun et on peut varier les exercices d’un cours à un autre en y intégrant du kettlebell, du slamball, etc. On a d’ailleurs tout récemment lancé un programme appelé HBX, Human Body eXercice, qui s’appuie sur ces nouvelles pratiques.

photo8

Voici la recette gagnante de Les Mills : des cours qui s’inspirent des grandes tendances du Training, des Master Trainers à la pointe, et un réseau de professionnels formés et évalués. Aujourd’hui, Les Mills accuse un tel succès que les salles de sport manquent de coachs pour donner les coursLa formation devient donc un enjeu d’autant plus important

Nous sommes implantés dans 75% des salles de sport en France. C’est devenu un vrai critère pour le grand public pour choisir leur salle de sport : ils veulent bénéficier des programmes Les Mills. Nous avons donc un réel besoin de former de nouveaux instructeurs.”, raconte Laurence Klares. “Nous avons lancé l’an dernier Les Mills Academy, un programme de formation accéléré lors de notre convention Pompadour.” Pendant une semaine, des passionnés choisissent deux programmes parmi les 5 majeurs (Body Attack, Body Pump, Body Jam, Body Combat et Body Balance) et sont formés chaque jour de 9h à 18h non-stop par les Trainers Les Mills. “On va bien au-delà de la maîtrise des chorégraphies car on aborde les sciences de l’entraînement et l’anatomie humaine, on les fait également participer à des cours de théâtre pour les aider à devenir plus charismatiques et à inspirer les pratiquants.”  Cette année, 21 personnes ont suivi cette formation. Parmi eux, on compte des coachs sportifs diplômés, des passionnés qui détiennent un CQP mais également des personnes sans diplôme, qui veulent optimiser leurs techniques.

photo9

Cette nouvelle édition de Pompadour nous montre bien que Les Mills a de beaux jours devant lui et devrait continuer à gagner du terrain, en faisant grandir son réseau d’instructeurs. On se rassure également de constater tous les efforts des équipes Les Mills pour transmettre sa culture et répondre à un des plus grands enjeux de notre époque : le sport santé.

C.