THE F** WORD

Hi 🙂

Le mot « Fit », on le lit, on l’entend et on le voit partout. De la « fit girl » aux derniers régimes miracles pour devenir « fit », il se glisse aussi dans les derniers concepts sportifs tendance comme l’Afro Fit, le Fit Ballet, le Fit Pilates,… Bref, c’est le mot à la mode mais au final, que signifie-t-il vraiment ? Être fit, est-ce simplement avoir un corps bien dessiné ? Ou est-ce être sportivement performant ? Est-ce que l’on parle d’un physique ou d’un mode de vie ? Est-ce que cela se rattache à une activité physique en particulier (musculation par exemple) ou au sport dans sa globalité ? Et est-ce que le mot « Fit » sonne positivement ou peut-il avoir une connotation négative ?

Clelia MyTrainingDiary

Ces questions, cela fait longtemps que je me les pose et encore plus depuis que je côtoie des sportifs et des sportives qui, eux aussi, se mettent à la quête de ce physique fit. Tous partagent cet objectif commun, mais en parlant avec eux, on se rend compte qu’ils ont une vision différente de ce que pourrait être ce physique : « je veux m’affiner sans prendre de masse » ou « je veux avoir des cuisses hyper sculptées », « je veux avoir le ventre plat et des abdos bien dessinés » ou encore « je veux juste me sentir plus à l’aise dans ma peau ». Puis ces questions ont ressurgi tout dernièrement, quand j’échangeais avec une cliente et parlais avec elle de sa progression. Elle me confiait (pour la toute première fois) qu’elle voyait de vrais résultats, sur son moral, sur sa santé (elle a réussi du jour au lendemain à arrêter la cigarette), sur son corps et sur ses performances au golf (son activité favorite). Une seule chose la grisait : « oui mais je n’ai pas un corps fit. J’ai toujours mes formes et un peu de poignées d’amour ». Encore lui, encore ce fichu mot qui définit un idéal, un physique de référence que l’on nous a mis sous les yeux en nous faisant croire que c’était ça ou rien. En gros, votre corps parle pour vous et tout le reste, tous vos efforts et toutes vos valeurs, ne comptent pas. Avouez que ce résonnement semble assez stupide ?

Puis quelques jours plus tard, je me rends au Functional Training Summit à Munich, où j’ai rencontré de super coachs et sportifs impressionnants. Et par impressionnant, je ne fais pas référence à leur corps mais à leur capacité à bouger efficacement, à courir rapidement, à développer une force incroyable avec un mouvement ultra propre. Et pourtant, tous étaient bien loin des modèles fitness que l’on peut voir en couverture des magazines ou en legging Gym Shark sur Instagram (attention, je ne dis pas qu’ils ne sont pas physiquement performants, je dis simplement qu’ils ne sont pas la normalité).

J’ai alors compris pourquoi ce mot me gênait tant depuis le début : parce qu’il nous faisait voir le corps comme une parure et non comme un outil. Si Fit signifie s’adapter, il faut arrêter de vouloir s’adapter à ce physique idéal mais plutôt rendre son corps adaptable aux situations du quotidien : le conditionner à l’effort physique et au stress auquel nous sommes soumis et utiliser le sport pour devenir plus forts, plus endurants et plus agiles sur le long terme. Vous n’aurez certainement jamais ce thigh gap si, comme moi, vous n’avez pas la morphologie pour. Vos cuisses se frotteront toujours et vous complexerez sûrement de porter un short, mais cela ne vous empêchera jamais de briller sportivement. Vous n’aurez peut-être pas les mêmes abdos ultra dessinés que votre ami, mais cela ne vous empêchera pas d’avoir un excellent gainage. Vous aurez peut-être un ou deux kilos en trop, tout simplement parce que vous aimez vivre (ça tombe bien, vous êtes sur Terre pour cela), mais cela ne fera pas de vous un moins bon sportif. Vous serez peut-être plus fin que les autres, mais vous n’aurez pas moins de mérite. Vous voyez où je veux en venir ?

Bref, je ne vais pas partager dans cet article une définition du mot « Fit », ce serait bien trop complexe. Il suffit de voir vos réactions sur mon post Instagram d’hier soir pour comprendre que ce mot évoque une multitude de choses, et rassemble différents points de vue.

Mais je voulais simplement rappeler que :

  • vous êtes Fit à partir du moment où vous vous souciez de votre corps, en bougeant et en mangeant sainement (la plupart du temps)
  • vous êtes Fit dès lors que vous voulez rendre votre corps et votre mental plus adaptables à l’effort
  • vous êtes Fit à partir du moment où vous aimez bouger, peu importe que cela soit en soulevant des charges lourdes, en nageant ou en dansant.
  • vous êtes Fit peu importe votre physique : carré, mince ou avec quelques kilos en trop.
  • devenir Fit n’a pas de limites, c’est une évolution qui se fait au quotidien, qui peut commencer à tout âge et qui peut durer toute une vie.

C.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer